Comment réussir sa lettre de motivation ?

Si un recruteur prend entre 15 secondes et 1 minute pour lire une lettre de motivation – ou simplement la parcourir. Ainsi, dès la première lecture, qu’elle soit en diagonale ou non, votre lettre doit séduire.

1. Soigner la mise en page

La forme étant autant importante que le fond, vous devez bien indiquer tous les éléments de la lettre de motivation et surtout, à leur bonne place. Pensez bien à connaître le nom, prénom et poste exact de la personne à qui vous vous adressez.
L’objet doit être clair et concis : on doit pouvoir définir le poste voulu, le type de contrat et les dates de vos disponibilités.

2. Rester simple et percutant

La lettre doit être courte, agréable et percutante, et bien évidemment sans aucune faute d’orthographe ou de grammaire. Pour ce faire, relisez bien votre lettre de motivation !
Allez à l’essentiel sans rentrer dans les détails que vous pourrez évoquer lors d’un éventuel entretien.

3. Structurer la lettre de motivation

Chaque paragraphe concerne un sujet précis :
· Commencez par vous adresser à votre interlocuteur par « Bonjour M. (ou Mme) Lambda ».
· Parlez ensuite de l’entreprise en utilisant le vous : en quoi cette entreprise vous plaît-elle ? Le poste ? Les valeurs ?
· Parlez de vous en utilisant le je : soyez affirmatif, positif, et sachez vous vendre en toute modestie
· Employez finalement le nous : sollicitez un entretien d’embauche

4. Adapter la lettre au poste

N’oubliez pas que votre lettre doit être adaptée au poste que vous visez. Reflet de votre CV, la lettre de motivation doit montrer des exemples précis d’expériences et de missions, avec des résultats concrets : Pourquoi votre expérience et vos compétences correspondent aux besoins de l’entreprise ?

5. Personnaliser la lettre de motivation

Sortez du lot ! Vous devez vous démarquer pour attirer l’oeil du recruteur et provoquer un entretien. Bannissez les formules toutes faites et les paraphrases pour rendre votre lettre de motivation unique : vous devez être fier de votre lettre, et elle doit vous ressembler.

Dans le cas d’une candidature spontanée :

Vous devez faire votre « publicité ». Vous devez « toucher la bonne cible », « accrocher le client », lui présenter un message clair et rapide, lui donner envie d’en savoir plus.
Votre lettre doit comprendre au minimum cinq parties :
→ L’en-tête Il indique vos coordonnées, celles de votre destinataire.
→ L’introduction Elle doit capter l’intérêt de votre interlocuteur. Ne parlez pas de vous, mais de l’entreprise, des informations que vous avez pu obtenir, en lien avec le poste que vous visez.
→Le développement Parlez de vous, citez des exemples tirés de votre expérience, montrez ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, donnez du poids à vos arguments en citant des chiffres, des résultats.
→La proposition de rencontre Proposez une rencontre. Fixez une échéance pour rappeler l’entreprise et convenir d’un rendez-vous prochain.
→ La formule de politesse Soyez simple et direct.

Dans le cas d’une réponse à une annonce :

Le corps de la lettre change, l’objectif est de répondre aux critères de l’annonce.
→Le développement se scinde donc en deux parties :
– Vos motivations Vous montrez ce qui vous intéresse dans cette annonce, ce que vous connaissez de l’entreprise et de son secteur d’activité, et vous faites le lien avec votre propre expérience.
– Vos apports Vous citez les points forts, savoir faire, qualités qui peuvent intéresser l’entreprise. Vous argumentez autour de vos expériences professionnelles et extra-professionnelles.
Dans tous les cas, vous vous adressez à une entreprise clairement identifiée. Votre lettre sera donc différente pour chaque entreprise visée.

Les erreurs À ÉVITER

■ La lettre trop longue et trop tassée, sans paragraphes, sans espace…
■ Les ratures, les taches, l’écriture brouillonne…
■ Des oublis importants : – la signature – l’indication de vos coordonnées (adresse, téléphone…).
■ La lettre qui répète ce qui est déjà écrit dans le C.V.
■ Les formules de « demande d’emploi », qui évoquent les difficultés de la situation, l’angoisse de la recherche. ■ La banalité administrative : « Suite à votre annonce passée dans … j’ai l’honneur de vous adresser… ».
■ Les expressions négatives : « Je n’ai pas pu… » « Il ne m’a pas été permis… ».

L’ESSENTIEL à retenir :

Une lettre efficace complète l’information donnée dans le C.V., lorsque celui-ci est joint
Elle fait apparaître :
■ votre compréhension du besoin de l’entreprise,
■ vos atouts pour le poste visé,
■ votre motivation, c’est-à-dire les raisons précises pour lesquelles vous postulez. Rien ne sert d’adresser une lettre sans argumentation avec simplement une formule de politesse
■ il faut que votre lettre « parle » de vous et de votre candidature (vous ne demandez pas un emploi, vous offrez vos services…),
■ la lettre n’est pas jointe au C.V. (c’est le C.V. qui est joint à la lettre). Avant d’écrire, réfléchissez
■ aux critères demandés par l’entreprise,
■ à ce qui vous plaît vraiment dans l’entreprise, le métier recherché, les conditions de travail…
■ aux aspects de votre candidature qui compensent le manque de qualification ou d’expérience : vos centres d’intérêt, vos expériences non-professionnelles… Faites un brouillon, ou au moins notez quelques idées pour préparer votre argumentaire

Sachez que votre lettre doit donner envie au lecteur d’en savoir plus, donc de vous proposer un entretien, la lettre compte autant que le C.V. (elle est souvent déterminante !) parce qu’elle est personnalisée, la lettre sera votre ambassadeur, votre tout premier contact avec un employeur : elle doit donner une bonne image de vous.

Laisser votre commentaire

Nos coordonnées

70, Avenue du Général de Gaulle 94022 Créteil Cedex

Tél / Fax : 01 42 07 64 37

Email : cv@kalyso-recrutement.fr

Nous contacter